Le phénomène des vélos électriques Cowboy

Avec son vélo connecté élégant et intelligent, Cowboy ambitionne d’améliorer la mobilité urbaine.

Bardé de technologies et positionné milieu de gamme (1990 €), le vélo électrique Cowboy est arrivé sur le marché français au printemps 2019. Je vous propose de l’analyser ici.

Vous cherchez un vélo électrique ? Consultez le classement des meilleurs vélos électriques 2022.

avis velo electrique cowboy
Que vaut le vélo électrique Cowboy ?

Commençons par parler de la startup à l’origine du Cowboy.

Avec Karim Slaoui et Tanguy Goretti, Adrien Roose est l’un des trois fondateurs de la marque. Ce nom vous évoque quelque chose ? C’est parce qu’il gérait Take Eat Easy, société de portage de repas à domicile qui a mis la clé sous la porte en 2016. L’homme est du genre tenace : il s’obstine dans la voie de l’entrepreneuriat et lance la marque Cowboy avec ses associés en janvier 2017.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas perdu de temps.

Dès juillet 2017 la marque commence à essayer de se faire une place aux côté des références en matière de vélo électrique comme le Biwbik Gante. Ils remportent un award au salon Eurobike (le plus grand salon du vélo en Europe), puis un Red Dot Award récompensant le design audacieux du vélo. Le succès est au rendez-vous : 1000 exemplaires vendus en un peu plus de 6 mois.

Avril 2018 marque le lancement (exclusivement sur le marché belge) de leur premier modèle. Nouveau tournant en octobre 2018 dans la jeune histoire de Cowboy : une levée de fonds de 10 millions d’euros est bouclée. Une manne suffisante pour booster le développement de la société et permettre les premières embauches. Mais surtout de s’attaquer au marché européen dès le printemps 2019 : France, Allemagne, Royaume-Uni et Pays-Bas verront bientôt déferler la vague Cowboy.

Au fait, pourquoi ce nom ?

Les créateurs voulaient “un nom fun, une sorte de nouveau cheval mécanique”, invoquant un imaginaire de liberté, la sensation de dévorer les grands espaces… et de fuir les embouteillages, ont-ils détaillé dans une interview donnée au site guido.be

Passons au design du vélo !

01.

Légèreté, autonomie et design épuré

velo cowboy
Cowboy : un vélo électrique minimaliste

Chez Cowboy, on en est convaincu : pour attirer un large public, le vélo électrique se doit d’être séduisant et son poids le plus léger possible. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont mis les petits plats dans les grands. On ne peut pas le nier, sa robe noire tout en sobriété lui confère une rare élégance.

La fluidité de sa ligne est renforcée par l’absence de boutons et des feux subtilement intégrés au cadre. Au passage, un détail classieux : l’éclairage arrière fait office de feu stop si vous actionnez les freins.

Livré sans suspension ni garde-boue (même si l’on peut parfaitement en ajouter par la suite), le design du Cowboy va à l’essentiel. Même la batterie s’intègre discrètement sous la selle.

batterie velo cowboy
La batterie du vélo Cowboy intègre également un feu stop

Résultat, une légèreté assez incroyable pour un VAE : 16 kg sur la balance, dont 1,7 pour la batterie amovible. L’autonomie annoncée par Cowboy est de 50 km, pour 2 h 30 de charge mais certains témoignages parlent d’une autonomie réelle de 35 km en moyenne. Notez que le le vélo REVOE propose lui une autonomie réelle de 40km pour 3 fois moins cher que le Cowboy ! 

Continuons un peu notre analyse des technologies utilisées dans le Cowboy. (NON, nous ne sommes pas dans la série WestWorld…)

02.

Cowboy bike, à la pointe de la technologie ?

En cohérence avec cette approche visuelle épurée, le vélo Cowboy se prend en main intuitivement. Pas de dérailleur, pas de vitesses, pas de commodo, le plaisir de “conduite” prime comme en témoigne ce test (à partir de 2:00) de la chaine locale Namuroise CANAL C :

Les concepteurs ont d’ailleurs poussé l’idée assez loin. Selon leur communiqué (press.cowboy.com/cowboy-nouvelle-startup-belge-lance-son-velo-electrique-connecte), l’assistance moteur “s’adapte intuitivement à votre style et à la vitesse à laquelle vous pédalez en amplifiant votre élan aux moments clés”.

Cela nous amène là où le Cowboy marque une vraie (r)évolution, c’est-à-dire sur le plan de l’innovation.

C’est bien simple : il s’agit d’un concentré de technologie. Rempli de capteurs, ce vélo électrique next gen s’appuie sur un tableau de bord bien spécifique : une appli mobile, développée en interne.

application cowboy velo
L’application Cowboy

Celle-ci centralise les données de navigation classique :

  • tracking GPS
  • historique des parcours
  • distance
  • vitesse moyenne
  • charge du vélo…

Elle remonte également des informations plus pratico-pratiques telles que la pression des pneus, les échéances d’entretien… Il est même possible de chatter avec la team Cowboy (le vélo est en effet connecté à Internet), pour effectuer par exemple un diagnostic à distance de l’état et des performances du VAE.

Vous vous demandez sûrement comment le vélo à assistance électrique Cowboy peut être vendu à ce prix (1990€) alors que la concurrence (à niveau équivalent) avoisine plutôt les 3000€ ?

Voyons ça dans la partie suivante.

03.

Concept cohérent, production “maison”

Afin d’afficher un prix catalogue de 1990€, les gérants de Cowboy ont su, d’une part, mettre à profit leur expérience sur le plan software, un sérieux atout sur un vélo aussi techno. Le développement de l’application mobile Cowboy est ainsi entièrement internalisé.

D’autre part, l’entreprise mise sur la vente directe (via sa boutique en ligne) pour écouler ses deux-roues. Conception électronique en Belgique, celle du cadre en Chine, assemblage en Pologne : les coûts sont maîtrisés, au bénéfice final de l’acheteur.

Si le savoir-faire de Cowboy est avant tout d’ordre technologique, la fiche technique n’en présente pas moins des éléments qualitatifs : on trouve ainsi des freins à disque, des poignées en caoutchouc entourées de coton bio, ou encore une courroie en carbone, reliée au moteur de la roue arrière : un moteur présentant un couple de 30 Nm et qui, lui aussi, est conçu en interne.

Le vélo électrique Cowboy s’adresse à une clientèle urbaine, férue de technologies et à la recherche d’une expérience de mobilité basée sur le plaisir. Le tout recouvert d’un enrobage haut de gamme à un tarif qui peut paraitre assez élevé aujourd’hui. On préférera donc s’orienter vers un modèle comme le REVOE qui propose des caractéristiques techniques similaires pour un prix divisé par 3, et qui a l’avantage d’être pliable.

Guillaume

Passionné de vélo depuis mon plus jeune âge, j'aime rouler la semaine en vélo pliant et le week-end en vélo électrique pour des randonnées !

33 Commentaires
  1. Bonjour, je me permets de vous contacter car je travaille chez Cowboy et je remarque que vous faites erreur au niveau du prix du vélo. Ce dernier est vendu pour 1990€ et non 1790€. Merci de corriger 😉

    • Bonjour, merci pour votre commentaire, le Cowboy a été commercialisé 1790€ pendant un long moment, qu’est ce qui justifie cette augmentation de 200€ ?

      • 1790€ c’est sans doute remise déduite …….

      • Bonjour, le prix de 1790€ correspond au modèle 2018 le modèle 2019 ( commercialiser mi-juin 2019 en France) est a 1990€ car certaines caractéristiques du vélo tel que la batterie ont était amélioré ( cf FAQ Cowboy.com).

  2. Bonjour je suis intéressé par le cow-boy
    Je mesure 170 cms lequel choisir s ou m
    Je demeure en principauté de Monaco
    Merci de bien vouloir m’indiquer la procédure à suivre pour la commande et réception future
    Bonne journée Farouk

    • Bonjour, n’hésitez pas a allez sur le site Cowboy.com, vous y trouverez toutes les informations et il est possible d’essayer le vélo dans certaines ville de France et dans certains pays.

  3. Bonjour,
    Le vélo est-il pourvu de serrage rapide au niveau des roues ?
    Cordialement

  4. La courroie n’est pas en carbone.
    La fiche technique indique caoutchouc et fibre de verre, cela explique en partie son prix peu élevé.

  5. La nouvelle version de l’app nécessite l’activation (en permanence) de la géolocalisation sur le smartphone. Et Impossible de la désactiver. Moi qui ne supporte pas d’être tracé… Bref si ça intéresse quelqu’un, je revend mon cowboy (v1).

  6. Il te diront que c’est hypra pratique pour retrouver un vélo volé mais c’est un argument à la con. Tu ne veux pas te faire voler ton vélo, tu achètes un antivol indestructible chez Décathlon pour 20 boules. Ce qu’ils veulent probablement c’est construire une base de données de géo-localisation de leurs clients pour pouvoir la revendre, ou inciter leurs clients à acheter de nouveaux services (en plus du vélo à 2k). Et ça les agace qu’on leur pose la question. Dommage, le vélo est une très belle machine !

  7. J’aime beaucoup le design et la philosophie de ce vélo, mais j’ai un gros doute sur ses capacités motrice notamment en côte. La plupart des essais publiés ici ou là n’ont été réalisés que sur le plat et par temps sec. j’ai chez moi un relief assez vallonné avec des petites côtes qui parfois peuvent atteindre 10% et +. De plus les pneus me semble plutôt lisses, ici en normandie les routes humides ne sont pas rare ^^ , à quoi faut-il s’attendre dans ces conditions ? j’ajoute que j’habite en ville et le vélo me servirait pour le trajet domicile –> travail. merci

    • En effet sous la pluie les pneus ne font absolument pas l’affaire, sur les routes pavés c’est clairement dangereux sous la pluie, j’ai donc dû changer mes pneus slick d’origines (et clairement très bas de gamme) avec de vrais pneus qui proposent de l’adhérence et de la sécurité, le changement est impératif (Cowboy se moque clairement du monde là). Niveau moteur j’ai la V2 je suis très satisfait, 70km d’autonomie, on peut le débrider (illégal) donc il booste fort, avec le look c’est la grosse satisfaction. A noter que j’ai quand même du changer pas mal de chose depuis mon acquisition en Juillet 2019 (les deux pneus donc, le chargeur de la batterie, le cable d’alimentation du moteur çà fait beaucoup pour un vélo qui a moins d’1 an, même si les deux derniers éléments ont été envoyés gratuitement par le SAV).

      • Comment tu débrides le cowboy?
        Après 2 mois d’utilisation je me rend compte qu’il. n’assume pas du tout mon trajet maison bureau…

        Merci pour l’aide.

  8. Bonjour,
    Si vous êtes parisien, vous pouvez essayer le vélo Cowboy sur l’app gratuite Bleeker St (Apple store). C’est une app qui vous met en relation avec des fans des marques qui partagent leur expérience d’une marque et vous font essayer le vélo dans des conditions réelles d’utilisation ! Précision, il ne s’agit pas de vendeurs de la marque, juste des utilisateurs.

  9. que se passe t-il pour le smartphone lorsqu’il pleut ?

  10. Bonjour,
    vélo à fuir, je rencontre que des problèmes de pannes moteur et des crevaisons multiple avec ce cowboy acheté en octobre . J’ai attendu 3 semaine une nouvelle roue arrière qui m’a lâché au bout de la 4 éme sorties sur mon parcours vélotaf de 43 kms . J’ai cumulé plus de 26 kms sans assitance sur mon parcours vallonée et ne souhaite plus renouveler l’expérience . Aujourd’hui je prend mon bon vieux vtt sun léger et avec vitesse pour mon trajet vélotaf .Fort de 40 ans de vélo , je déconseille fortement l’achat de ce cowboy ,ne faite pas la même connerie que moi et gardé vos 1990 euros

    • Je ne vois pas en quoi Cowboy est responsable de vos crevaisons, j’en ai subit deux avec le mien en une semaine, la première avec un clou de tapissier donc horsmis un char d’assaut je ne vois quel véhicule y aurait résisté et l’autre avec du verre sur la route. Les pneumatiques sont nuls oui, par contre dans mon cas ils ne justifient pas les crevaisons.

  11. Répondre
    Attention à l'arnaque cowboy 27 janvier 2020 à 16 h 38 min

    Je complète le test par cette alerte sur le manque de sérieux de la marque:
    Aucun respect des délais de livraison avec aucun suivi possible (28 jours versus 7), aucune info fournie
    Gardes boues vendues, mais une fois payés on apprend qu’ils ne seront pas disponible avec « janvier ». Ce serait bien de le préciser sur le site. Surtout que là aussi aucune info, et après demande on me dit « le mois prochain »… Vélo sous pluie c’est une grande joie!
    Vend une application « bientôt prête » pour leur assurance –> Toujours rien
    Font des levées de fond pour ouvrir des boutiques dans les capitales, bilan 1 an après toujours rien sauf à Bruxelles.
    Vélo qui ne fonctionne qu’avec l’application, quel intérêt hormis récupérer des données?

    Au final:
    Que se passe t’il si notre téléphone bug ou qu’une MAJ foire? Pas de vélo, pas de solutions?
    Que se passe t’il quand il pleut? Pas de vélo
    Que se passe t’il si le vélo présente un défaut: Pas de vélo et vues les galères déjà listées je n’ai aucune confiance.

    Au final on nous vend un beau produit, mais beaucoup de marketing. Acheter un cowboy c’est prendre un grand risque de se retrouver sans vélo du jour au lendemain et sans aide (hormis celle de la commerciale du site qui ne peut strictement rien faire!)

    • Dire que c’est une arnaque c’est un peu fort de café quand même, oui j’ai eu des problèmes avec mon V2, je suis à 1500 bornes, autant sur les pneus ils ont clairement abusé autant sur le reste çà va, le prix n’étant pas démesuré il faut pas s’attendre non plus à avoir un matos de pro. Le SAV a toujours été plutôt réactif pour mon cas, des dépanneurs de la marque sont présents dans les grandes villes, ils ont jamais bronché pour changer les pièces défectueuses gratuitement. Donc oui il y a des galères (après la boite est jeune) mais mon vélo fonctionne très bien, pas de mensonge sur les performances et un prix abordable pour un velo electrique class.

  12. OK, merci de la prévention. Je préfère donc acheter un speed à 7000€ qui fonctionnera comme il convient pour ne pas arriver au taf en retard ……… Le price c’est une chose la qualité et surtout le service d’une tout autre importance. Dommage ce fut une belle initiative.

  13. Les deux commentaires mettent en évidence les difficultés de SAV pour le Vélo. Je vélotaffe 20 km quotidiennement, je ne veut pas devoir rester avec un vélo sur le carreau parce que je n’ai pas les pièces ou la documentation nécessaire. (J’assure l’entretient et les réparations de mes vélos). Pour assurer la maintenance d’un vélo qui roule au quotidien, il faut pouvoir acquérir les pièces rapidement, sinon ça rend le vélo inutilisable et nécessite d’utiliser un plan B (un deuxième vélo si c’est le cas).
    Un deuxième question importante: quid des pièces de rechange ? S’il faut passer par Cowboy pour avoir des plaquettes de frein par exemple ou s’il faut utiliser des outils spécifiques, là je vais passer mon chemin. Je trouve essentiel de pouvoir trouver sans trop de difficultés des pièces standard, type SHIMANO oun SRAM ou autre. Si Cowboy est un « Systèem propriétaire » où il faut passer par eux pour toute intervention et si on n’a pas accès à la documentation, par exemple un exemple lors d’une crevaison de roue arrière, commennt démonter/remonter la roue arrière avec la courroie avec une courroie bien réglée ?
    Je vais essayer de plus me documenter mais je suis de plus en plus sceptique sur mon achat futur d’un Cowboy.

    • Je me permet de faire un dernier commentaire car je trouve la plupart des commentaires durs avec Cowboy. Oui j’ai attendu un peu plus que prévu mon velo en juillet dernier, oui j’ai eu des problèmes (une pédale et un cable d’alimentation), oui ils se foutent un peu de nous avec les pneus qui sont clairement pourris. Par contre j’ai fait 1500 bornes, le vélo n’a jamais bronché, en un quart de tour de pédale çà accélère vraiment, l’autonomie est clairement à la hauteur et pour moi il s’agit du plus beau VAE qui existe (celui de Simoncini est quand même horrible il faut l’avouer). Donc oui on peut critiquement en étant factuel, mais malgré les problèmes que j’ai rencontré, je suis satisfait de mon achat et je le recommande.

  14. 2 commentaires négatifs et le Cowboy devient un mauvais vélo ? Vraiment navrant ! En plus, le vélo crèverait-il tout seul ?! Jamais vu çà…
    Le délai de 6 semaines pour recevoir le Cowboy est clairement annoncé. Les garde-boue sont maintenant disponibles sans délai.
    « Que se passe-t il SI… SI… SI… » rien que des des suppositions, pas de problème concret visiblement ? Oser parler d’arnaque, non mais je rêve !!! Quelle exagération…
    Il y a trois vélos à ma connaissance qui sont vendus en ligne sans aucun problème : Van Moof, Angell et Cowboy. Oui le SAV se fait donc « à distance ». Mais l’entretien courant (pneus, freins…) se fait comme n’importe quel autre vélo.
    Le Cowboy est un vélo connecté (comme Angell et VAn Moof d’ailleurs), je ne vois pas le problème. Bien au contraire. Quelle paranoïa de penser que nos trajets sont aussi surveillés, pas besoin d’un vélo pour çà !!!
    Enfin, nous savons tous qu’un antivol n’est pas inviolable, aussi bon soit-il. Alors oui une puce est utile, d’ailleurs si le Cowboy est volé et non retrouvé, avec l’assurance il est remplacé. Non ce n’est pas juste un argument commercial.
    Aux rédacteurs de ce blog : vous basez-vous sur ces deux uniques commentaires négatifs (et essentiellement superficiels) pour maintenant déconseiller le Cowboy ? Ce n’est pas très objectif, non ?

    • Clairement les rédacteurs flinguent un peu n’importe comment 2 avis négatifs de mecs énervés (forcément les mecs auraient pas laisser d’avis s’ils avaient été satisfait …) et ils font un edit digne du conseil constitutionnel. Les problèmes il y en a, mais rien d’insurmontable, j’ai un vélo de route à 4000 euros j’ai également eu des problèmes, l’embrayage de ma bagnole a pété aussi … Bref je trouve les avis pour le moins très tranchés voire biaisés. Pour le coup de la data, bossant dans le domaine çà fait belle lurette que nous sommes tous trackés rien que sur ce site qui n’est pas RGPD compliant pour commencer.

  15. Bonjour à tous,
    Je sors de 5 ans d’utilisation d’un Giant Explore que je me suis fait voler.
    J’ai acheté et reçu un cowboy, il y a quelques jours.
    Je suis assez surpris des commentaires ci-dessus.
    Tout d’abord le déballage et le montage.
    Le tout arrive parfaitement emballé avec les outils pour réaliser le montage.
    Le montage (pédales, guidon, réglage de la selle, gardes-boue) est simple et rapide.
    La connexion à l’application également.
    Passons à la prise en main.
    Quel bonheur….. La légèreté, la compacité, la maniabilité, la simplicité d’utilisation associées à une assistance électrique ultra réactive font de ce vélo un excellent compagnon de ville. La comparaison avec mon Giant (auquel j’étais à très attaché) fait ressortir un avantage clair au Cowboy.
    Si je devais faire état d’un défaut, je parlerais du confort assez relatif. La position est assez sportive et ne conviendra qu’à des cyclistes masculins d’une taille minimum de 1M70. Après, cela ne peut pas constituer une mauvaise surprise lorsqu’on acquiert un vélo au look FIXY.

    Bref, perso je suis ravi 😉

    Olivier
    Ps : J’ai 55 ans et je pèse 95kg 😉

  16. cowbow V3 : +300€ (désormais à 2290€), oulala !!

    • Bonjour,
      Je suis étonné de certain de ces commentaires négatifs, je suis une mère de famille (1,60m) qui a fait le choix de se déplacer en vélo et de se fait mes enfants font tout leurs déplacements en vélo aussi. J’habite une région vallonné et je suis très contente de mon vélo Cowboy qui a remplacé un simple vélo Décathlon. J’ai ce vélo depuis plus de 2 ans. J’ai effectivement eu 2 crevaisons assez rapidement mais les chambres à air ont été remplacé assez facilement et depuis que je fais plus attention à la pression de mes pneus, je n’ai plus eu de problèmes. J’ai dû resserrer certaines vis qui avaient bouger, j’ai mis moi-même les gardes boues. Mon vélo faisant partie de la première série, j’ai eu droit a un remplacement de ma batterie avec des nouveaux connecteurs. Je suis peut-être haut perché sur mon vélo mais je me sens en sécurité et faire du vélo, été comme hivers, ne me fait pas peur, à part que j’ai froid en hivers mais le vélo n’est pas en cause. Je roule souvent sous la pluie et les pavés ne m’ont pas posé de problème. Mon vélo attire les personnes autour de moi et c’est sans problèmes que je réponds à leurs questions. Si ce choix de vélo était à refaire, je le referais sans hésitation. Le prix est correcte pour des personnes comme moi dont le budget n’est pas énorme. Que je me promène sur un vélo « homme » ne choque personne, je n’ai jamais fais de vélo autrement qu’en pantalon. La courroie ne sali pas mes bas de pantalon. Ce vélo nous a permis de n’avoir qu’une voiture alors que nous habitons dans une zone rurale. Le service après vente me semble correcte même si une boutique dans mon coin ne serais pas superflue.

  17. Ce vélo disponible en France ??

  18. Je roule depuis 6 mois avec le modèle 1 qui est équipé de la batterie 70 km.
    Après un retour sous une bonne pluie nationale de mon lieu de travail à mon domicile, le vélo ne fonctionnait plus le lendemain.
    La batterie s’est mise en sécurité.
    Le service après-vente est efficace à partir du moment que l’on parvient à les joindre.
    Une nouvelle batterie m’a été envoyée gratuitement (500€, c’est son prix).
    Aujourd’hui pendant une sortie de 40 km ( l’autonomie restante était de 15 km ) l’assistance s’est coupée à 3 reprises m’obligeant à m’arrêter pour débloquer le vélo.
    Ce vélo a un beau look, une technologie intéressante, une bonne assistance électrique surtout en offroad (30 km/h) mais sa fiabilité et sa qualité laissent à désirer.
    Je regrette mon achat et je ne reprendrai plus cette marque.

Laisser un commentaire

Les vélos électriques
Logo