roue de vélo volé

La contrebande de vélo est un fléau mondial, et les cyclistes français n’y échappent pas.
J’espère que cela ne vous est jamais arrivé…mais vous connaissez forcément une histoire de vélo subtilisé dans votre entourage.
Pour preuve : en France, plus de 1000 vélos sont volés chaque jour, pour un total de 400.000 dans l’année. C’est énorme, et il est temps de réagir !
À la fin de cet article, vous aurez toutes les clés pour protéger votre précieux vélo électrique du vol, et éviter de le retrouver sur Leboncoin.

Checklist des bonnes habitudes pour protéger son vélo électrique

1) Utilisez un antivol solide : Trouvez LE cadenas incassable

Cela vous paraît évident, et pourtant chaque jour des centaines de jolis cadenas sont brisés, arrachés, cassés car ils ne sont pas faits pour résister aux assauts de professionnels du vol, toujours plus qualifiés.
Après avoir testé pas mal d’antivols et lu beaucoup d’avis sur le web, je pense avoir trouvé le meilleur antivol de vélo. Il s’agit du solide antivol en U Kryptonite. (En promo en ce moment !)

Krypronite est une société qui innove dans la protection des 2 roues, vélos et moto. La sociétés propose des cadenas de haut niveau en acier trempé qui possèdent une serrure à disque très robuste. Bonne chance pour la crocheter…

Bonus : Suite à votre achat, Kryptonite vous proposera une solide garantie si votre vélo était toutefois dérobé. De plus, le Key Safe Program® vous permet d’enregistrer vos clés afin d’obtenir un double en cas de perte.

2) Maintenant que vous avez l’antivol : Comment attacher votre vélo électrique ?

  • Attachez impérativement votre vélo dès que vous le quittez des yeux, même pour une course de 2 minutes ! On est jamais trop prudent.
  • L’emplacement : Trouvez le juste milieu. Un endroit trop isolé où personne ne se promène attire les voleurs, qui auront le temps de découper votre antivol sans être dérangés. Au contraire, une place remplie de vélos, où personne ne prêterait attention à une personne louche au milieu d’une marée de bicyclettes n’est pas non plus à privilégier. La solution : Un endroit qui laisse le vélo en évidence, dans une rue fréquentée.
  • Attachez-le bien, à un point fixe. Dans la mesure du possible, prenez la roue avant avec le cadre et le point fixe grâce au même antivol. Dans le cas où votre cadenas en U ne serait pas assez long pour effectuer cette manoeuvre, vous pouvez vous équiper d’une chaîne supplémentaire pour effectuer l’attache de votre vélo.

3) Identifiez votre vélo et utilisez un tracker GPS en cas de vol

Si vous ne souhaitez pas inclure une garantie contre le vol à payer chaque moi dans votre contrat d’assurance, vous pouvez opter pour la solution innovante proposée par PARAVOL.

Cela peut paraître ambitieux, mais avec cette technologie de tracking GPS couplée à l’application mobile gratuite, Paravol est un candidat sérieux au titre de meilleur dispositif de lutte contre le vol de vélos.

En vous inscrivant, vous rejoignez une communauté nommée « réseau sentinelle » réunie autour d’un objectif : « 80 % des vélos volés retrouvés restitués grâce à l’identification des vélo ! ».

À côté de Paravol, une autre solution fait office de challenger ces dernières années. Il s’agit de l’enregistrement de vélo avec Bicycode. L’objectif est de graver sur le cadre de votre vélo un numéro unique et standardisé, référencé dans un fichier national accessible en ligne sur le site de Bycicode. Grâce à ce dispositif, en partenariat avec la gendarmerie, il est possible de signaler un vélo volé et ainsi le remettre à son propriétaire. Depuis 2004, plus de 202 000 vélos ont été gravés.

Niveau innovation contre le vol, il y a de quoi se réjouir : VanMoof, le célèbre constructeur hollandais de vélos électriques, promet la fin des vols de vélos d’ici 2020. Comment ? Avec une technologie d’antivol intégré dans la roue arrière, comprenant un système invisible permettant l’immobilisation à distance du vélo.
Leur fondateur Ties Carlier annonce :

« En créant des vélos pratiquement impossibles à voler, nous souhaitons mettre en avant les avantages du vélo urbain auprès de la nouvelle génération de cyclistes. Nos vélos peuvent vous emmener plus loin, ont une durée de vie plus longue et possèdent une technologie ultra intelligente qui rend la conduite urbaine beaucoup plus pratique. »

4) Rangez votre vélo chez vous dès que possible

Cela peut paraître encombrant à première vue si vous ne possédez pas de maison ou de garage. Et laisser un vélo qui vous a coûté cher dans un garage commun ou une cage d’escalier, sans point fixe, c’est plus que risqué. Pourtant des solutions toutes simples existent pour ranger votre vélo facilement, même en appartement.

5) Mieux vaut prévenir que guérir : Assurez-vous !

Si après tous nous conseils, vous êtes encore trop malchanceux (ou…étourdi ?) pour vous faire subtiliser votre vélo, ne paniquez pas… à condition d’être bien assuré.
Heureusement, on vous a tout résumé dans notre article dédié à l’assurance pour vélo électrique.

Un bon investissement dans la sécurité de son vélo, c’est l’assurance d’être tranquil à tout moment. Sur ce, nous vous souhaitons bonne route.
Roulez sereins !