Vous souhaitez passer au VTT à assistance électrique ?

Compte tenu de l’investissement (entre 1000€ et 4000€ en moyenne), il vaut mieux faire le bon choix du premier coup.

Il y a aujourd’hui plus de 430 VTT électriques en vente sur le marché français et ils sont loin d’être tous équivalents, certains sont même très décevants. Motorisation, batterie et autres « spécificités techniques » sont donc à étudier avec la plus grande attention.

On ne va pas se le cacher…lorsque vous voulez acheter un VTT électrique soit vous avez entre 2000 et 4000 euros et pouvez vous acheter le top du top en magasin. Soit vous avez moins, voir beaucoup moins, et alors il vous faut trouver les perles rares sur internet.

Qu’est-ce que j’entends par perle rare ?

Tout simplement un VTT qui propose une bonne batterie, un moteur puissant, qui soit solide, durable, qui dispose d’un S.A.V performant (capable de rembourser vos frais de réparation au cas-où) etc…Autant dire que réunir ces critères n’est pas chose aisée.

Heureusement, vous pouvez éviter les pièges grâce à mon expérience du vélo électrique.

Voici les 3 meilleurs VTT ou VTC électriques du moment à moins de 2000 € (largement)

HIRIYT

Meilleur rapport qualité/prix

Points forts : Montage en quelques minutes, s.a.v sérieux, matériaux robuste et de qualité, excellent batterie lithium, joli design, prix bas.

Moteur : 250 Watts

Autonomie : de 25 à 50 km

Poids : 25 ou 28 kg

DAKOTA

Puissant et fiable

Points forts : Marque espagnole reconnue, garantie 2 ans, cadre full-aluminium, km, moteur dernière génération, 5 niveaux d’assistance…

Moteur : 350 Watts (Abk)

Autonomie : jusque 160km !

Poids : 25 kg

BIT RICHE

meilleure fat bike électrique

Le e-FAT Bike le + populaire

Points forts : Ultra tout terrain (sable, neige, route, terre), garantie 3 ans, batterie LG.

Moteur : 1000 Watts

Autonomie : 65-80 km

Poids : 26,7 kg

Pas encore convaincu ? Je vous partage ici un condensé de tout ce qu’il faut savoir avant de choisir son VTT à assistance électrique ainsi qu’un top des meilleurs VTTAE.

comment choisir un vtt electrique
Le VTT à assistance électrique en conditions réelles

Comment choisir son VTT électrique ?

Si vous êtes ici, vous vous demandez sûrement quel VTT électrique choisir. Voici les différents éléments à étudier avant de faire votre choix.

Le vélo tout terrain à assistance électrique (dont on utilise souvent l’acronyme VTTAE) est en train de se faire une place solide dans le paysage des vélos électriques, pour des randonnées tranquilles comme pour un usage sportif intensif en dehors des sentiers battus (OUI, un VTT électrique peut vous faire transpirer ! Nous en parlions dans l’article « Peut-on faire du sport avec un vélo électrique ?« ).

Maniable et très robuste malgré la légèreté surprenante des nouveaux modèles, le VTT électrique pourrait bien être, comme cela a été le cas pour moi, le compromis idéal dans votre choix de « vélo électrique à tout faire ».

Une bonne façon d’aiguiller son choix d’un vélo électrique est généralement de commencer par la suspension.

Tout-suspendu VS suspension avant

VTT électriques tout-suspendu

Les VTT électriques avec une suspension intégrale, aussi appelés les VTT-tout-suspendus, sont équipés d’une suspension à l’avant et d’un amortisseur à l’arrière. La double suspension apporte à la fois un avantage au niveau du pilotage et au niveau du confort. Ils sont idéals pour les terrains difficiles voire techniques où ils apporteront plus de rendement qu’un vélo à suspension avant.

Dans la plupart des cas, ils utilisent un ressort pneumatique et un amortisseur, bien que certains modèles d’entrée de gamme sont parfois équipés d’une suspension de type « ressort », ce que je vous déconseille fortement.

Amortisseur Grip Control Evo que l’on retrouve sur les VTT électriques Moustache. Ici un Samedi 27 Trail 4

Comptez un débattement de 120 à 140 mm si vous débutez ou si vous souhaitez faire des promenades champêtres. Comptez entre 140 et 160 mm si vous souhaitez obtenir un meilleure gravité, et pour les mordus de descente ou de pistes bien abîmées, qui cherchent des sensations plus souples, nous vous conseillons de partir sur un débattement de 200 mm.

VTT électriques à suspension avant

Les vélos à suspension avant, ou VTT semi-rigides, ont une fourche suspendue à l’avant et un cadre rigide. Ils sont souvent plus polyvalents que les tout-suspendus et peuvent être utilisés sur n’importe quel type de terrain. Ils sont aussi généralement facile à piloter, plus légers en poids et moins cher que les modèles à suspension intégrale comparables.

La suspension peut tout à fait être réglée selon votre style de conduite afin d’être plus ou moins souple.

L’endroit où vous allez le plus souvent utiliser votre VTT électrique peut vous aider dans le choix du type de suspension. Pratiquer le VTT sur des terrains accidentés ou montagneux en enduro n’a rien à voir avec le fait de rouler tranquillement sur des routes caillouteuses plates.

Concrètement, si vous aimez rouler en hors-piste, faire du cross et pratiquer sur des terrains improbables où vous êtes peut-être le seul à avoir mis les roues, le VTT-tout-suspendu est certainement ce qu’il vous faut. Si vous pensez utiliser votre VTT pour vous balader dans des parcs ou des sentiers plutôt bien entretenus, la suspension avant est un très bon choix. Il vous offrira la sensation du VTT traditionnel boostée par l’assistance électrique.

Cadre aluminium VS carbone

Carbone, aluminium, titane et acier constituent les principaux matériaux que vous trouverez sur le marché des VTT électriques, le carbone et l’aluminium étant les plus utilisés.
Le choix du matériaux ne doit pas être fait à la légère. En effet, le matériaux aura une influence sur le poids du vélo mais aussi sa capacité à résister aux chocs.

VTT électriques avec un cadre en aluminium

L’aluminium est le matériau le plus répandu car il est léger, résiste bien aux chocs et à l’humidité. Les VTT disposant de cadre en aluminium ont également l’avantage d’être souvent à des prix plus intéressants que ceux réalisés avec d’autres matériaux.

VTT électriques avec un cadre en carbone

À l’inverse de l’aluminium, le carbone n’est pas un métal, c’est un assemblage de plusieurs composants. Si vous avez déjà essayé un VTT en carbone, vous n’avez pas pu passer à côté de son principal avantage : il est très très léger. IL offre également une meilleure efficacité au pédalage grâce à sa rigidité ce qui en fait un matériau parfait si vous êtes en recherche de vitesse. Cependant il y a deux choses à garder à l’esprit : le carbonne coute plus cher que l’aluminium et peut se casser en cas de choc important, à l’inverse de l’aluminium qui lui se déformera.

Taille de roue et pneus

La plupart des VTT électriques sont équipés de roues de 27.5 pouces ou 29 pouces de diamètre. Au delà du diamètre la largeur de la roue a aussi toute son importance. Si sur les VTT traditionnels, le pneu fait environ 2,5 pouce de large, il peut parfois être considérablement plus gros.

Fat Bikes électriques

Sur ce que l’on appelle les « fatbikes » (littéralement « gros vélos ») les roues peuvent atteindre 3,8 pouces de large, soit 10 cm, ce qui sera idéal pour rouler dans des zones enneigés ou des dunes de sable. Les pneus plus gros alourdissent un peu le vélo mais apportent une meilleure adhérence dans les virages et plus de vitesse : dans une descente vous irez plus vite sur un vélo plus lourd.

Sachez que sur des roues larges, la gente reste la même. Seuls le pneu est plus gros.

Depuis quelques années, il existe aussi les pneu VTT Tubeless, dépourvus de chambre à air qui ont l’énorme avantage de réduire le risque de crevaison.

Si vous ne savez pas vraiment vers quoi vous orienter, nous vous conseillons de choisir une jante de 27,5 et un pneu de 3 pouces de large. Cette configuration sera la plus polyvalente et devrait convenir à la plupart de vos usages.

Freins

Tout VTT AE qui se respecte sera livré avec des freins à disque (Shimano, Magura, SRAM ou Tektro). Compte tenu de la vitesse moyenne plus élevée que sur un VTT traditionnel (non électrique), privilégiez des grands disques (entre 160 et 200 mm). Plus les disques sont grands, plus la puissance d’arrêt sera importante.

Moteur

Les VTT à assistance électrique sont la plupart du temps équipés de moteurs pédaliers car ce sont les plus efficaces pour le tout-terrain. Certains VTT à assistance électrique disposent de moteurs situés directement dans la roue mais ils compromettent généralement la tenue de route ou les performances de la suspension sur des reliefs prononcés.

Les moteurs pédaliers, que nous vous recommandons donc, sont conçus par Panasonic, Yamaha et Bosch, Brose ou encore Impulse. Ceux que vous retrouverez le plus sur des VTTAE sont les Bosch (Bosch Performance ou Bosch CX) qui dominent actuellement le marché.

Notez que la législation impose un bridage à 25 km/h pour tous les vélos électriques.

VTTAE avec un moteur Bosch

Concernant le couple, sachez qu’avec les moteurs Brose et Yamaha, vous n’avez pas besoin de pédaler comme un dingue pour atteindre la pleine puissance du moteur, à l’inverse des moteurs Bosch qui offrent leur couple optimal une fois une cadence de pédalage très élevée atteinte. La encore, le choix dépendra de votre utilisation moyenne de votre VTT électrique.

Le niveau d’assistance éléctrique offert par le moteur peut être réglé via un bouton sur la droite du guidon, ou sur certains VTTAE, sur un écran central. Plus le niveau d’assistance demandé sera élevé et moins vous ferez travailler vos jambes et inversement.

Batterie

Sur un VTT électrique la batterie doit être le plus bas et le plus centré possible afin d’avoir un centre de gravité équilibré, ce qui augmentera la stabilité du vélo. Comptez sur une batterie de 400 à 500Wh minimum pour profiter pleinement de votre VTT.

Enfin sachez que la batterie est souvent l’élément le plus cher à changer sur un vélo électrique.