Aujourd’hui, je teste le vélo à assistance électrique (VAE) E-20 de chez Moma Bikes. Implanté en France et dans d’autres pays d’Europe, la marque propose des gammes de produits allant de la trottinette au vélo électrique et s’est surtout fait connaître grâce au rapport qualité-prix assez intéressant de ses produits.

Mon test en 1 coup d’oeil

Moma Bikes E-20

Note globale
4,5/5

Pour qui ? : Adultes et ados
Usage : Ville et chemins de campagne

QUALITÉ / PRIX : ★★★★★ Excellent
PRATIQUE : ★★★★★ Pliable, 3 modes de conduite
AUTONOMIE : ★★★★★ 70 km en moyenne
SÉCURITÉ : ★★★★★ Bien équipé

Ce que j’aime : Facile à prendre en main, ultra compact et une très grande autonomie
Ce que j’aime moins : les freins V-Brake standards

Un vélo électrique polyvalent au look vintage, pour un prix relativement bas comparé à la concurrence. C’est le vélo électrique idéal pour commencer !

Voici une synthèse des caractéristiques du vélo électrique Moma Bikes E-20 :

CaractéristiqueValeur
Poids18 kg
Vitesse max25 km/h annoncés mais plutôt 23 km/h réels
Batterie16 000 mAh
Temps de charge4 heures
Autonomie80 km annoncés mais plutôt 70 km réels
Moteur250 W
ÉclairageLED, avant et arrière
Hauteur / Longueur / Largeur160 x 80 x 20 cm (80 x 72 x 40 cm en mode plié)
Hauteur du guidon160 cm
Pneus20 pouces

Mon avis sur le Moma Bikes E-20

Design

Le vélo électrique E-bike 20 a un look plutôt vintage qui ne laisse pas indifférent.

Ce look se confirme avec sa selle d’aspect cuir dont la couleur est rappelée sur les poignées du guidon. J’y vois un parfait mélange entre la modernité de l’assistance électrique et le côté classique d’un vélo des années 70.

Pour le reste, on est sur une couleur noir brillant plutôt sobre qui s’accorde parfaitement avec le reste.

Le moteur et la batterie sont placés à l’arrière, les rendant vraiment très discrets, ce qui ajoute un charme supplémentaire à ce VAE.

Le confort d’utilisation

On pourrait penser que pour le prix, le confort a été mis de côté, mais ce n’est pas le cas.

La selle à hauteur réglable est très confortable et permet de parcourir sereinement plusieurs dizaines de kilomètres sans que cela devienne désagréable.

Ce VAE est plutôt bien équipé, avec des feux avant et arrière pour une meilleure visibilité, une béquille, un garde-boue (pratique en temps pluvieux) et un porte-bagage aussi bien pratique que pour renforcer le look classique et vintage de ce vélo.

Au niveau de la conduite, on peut dire qu’il est plutôt bien maniable. Moi qui avait plutôt l’habitude de rouler (comme un bourrin) sur des vélos aux jantes plus grandes, j’ai mis quelques heures à me faire aux jantes 20 pouces, elle nécessite de monter et descendre les grandes bordures un peu plus lentement si l’on veut éviter de se retrouver la tête sur le bitume.

Le E 20 Moma Bikes est un vélo pliable (le plier et le déplier se fait en quelques secondes), il est donc très facilement transportable.

Les caractéristiques techniques tiennent-elles leur promesse ?

Batterie et autonomie

Côté batterie, Moma Bikes a décidé de placer le bloc de 16 000 mAh à l’arrière du vélo, sous la selle, probablement pour qu’il se fonde dans le cadre et soit plus discret (elle ressemble à un petit coffre à l’arrière du vélo).

Malgré la capacité importante de la batterie, le E 20 ne pèse au total que 18 kg, moins que la plupart des vélos à assistance électrique de cette gamme.

L’autonomie annoncée de 80 km est, comme la plupart du temps, approximative. Selon les modes utilisés et ma capacité à pédaler, je tourne plus autour de 65 à 75 km par charge complète.

Le moteur et la vitesse

Le moteur de 250 W est également placé à l’arrière du vélo et passe vraiment inaperçu.

Il répond à nos attentes en proposant une puissance suffisante pour rouler à une vitesse constante, jusqu’à un maximum de 23 km/h (je n’ai pas atteint les 25 km/h promis par le constructeur).

Les freins

Le Moma Bikes E-20 est équipé de freins V-Brake. On aurait aimé avoir des freins à disque, mais c’est un compromis que l’on peut accepter compte tenu du prix du vélo. Notez que les freins V-Brake sont sur la plupart des vélos de ville actuellement sur le marché et sont réputés pour la simplicité avec laquelle on les règle.

Malgré tout, la vitesse moyenne étant plutôt faible (23km/h) les freins font très bien travail. C’est le cas aussi bien par temps sec que par temps de pluie. Assez souples, j’ai trouvé qu’ils répondaient bien au simple freinage et aux freinages d’urgence.

Les 3 modes de conduite

Les différents modes de conduite, Low, Medium et High, sont consultables via l’écran LCD disposé sur la partie droite du guidon.

Le mode Low correspond au premier niveau, permettant de ne pas solliciter inutilement la batterie, idéalement sur route plane ou en descente.

De mon côté, j’utilise le mode Medium 80% du temps. J’emprunte une route en montée d’environ 3km tous les matins pour me rendre au boulot et j’avoue que le mode Medium est bien appréciable pour ne pas m’épuiser et arriver dégoulinant au travail.

Enfin, le mode High permet d’affronter sans peine les pentes les plus ardues.

Sécurité et conduite

Les feux à LED équipés à l’avant et à l’arrière servent aussi bien à la visibilité nocturne qu’à être vu par les automobilistes.

Une très bonne tenue de route est également à noter. Elle est due à la qualité générale du vélo, et surtout à la taille des roues qui rendent la conduite sur route et chemins un peu plus sinueux vraiment très agréable tout en se sentant en sécurité.

Il m’arrive aujourd’hui de ré-emprunter quelques chemins hors bitume, notamment des raccourcis avec plus ou moins de pentes, certains chemins un peu abîmés en particulier par lesquels je ne passais plus faute d’avoir un vélo adapté (en particulier lorsque je roulais avec la draisienne électrique DYU D1).

Conclusion du test

Après un peu plus de 3 semaines de test du vélo électrique Moma Bikes E-20, je peux dire que je suis très satisfait. Je trouve le prix vraiment abordable pour un vélo électrique confortable et disposant une autonomie très intéressante ! Notez que sa forme est très passe-partout et qu’il n’attire pas l’oeil, ce qui est très appréciable.

Sur le papier, un rapport qualité-prix tellement surprenant que l’on pourrait s’attendre à une qualité plus basse que prévue (= une daube !). Mais aussi surprenant que cela puisse paraitre c’est plutôt LE CONTRAIRE. Je trouve la fabrication vraiment bonne et pleine de petits détails bien pensés qui contribuent au look subtilement vintage.

Aucun compromis à faire, il est bon sur tous les points et contentera à coup sûr tous ceux qui souhaitent acquérir leur premier VAE.